Condition de la pension pour chiens
  • Présentation dès son arrivée du carnet de santé mentionnant les vaccinations obligatoires CHLPPi. Devront être faits également et en cours de validité le vaccin contre la toux du chenil par voie intra nasal (KC) et non par injection (Pneumodog INTERDIT) ainsi que le vaccin contre la rage. L’exigence de vaccins ou traitements complémentaires pourrait être demandée en cas de nécessité.
  • Avoir fait l’objet d’un traitement efficace contre les puces (Frontline INTERDIT) et les tiques avant son entrée en pension ; tous ses effets doivent également être propres et exempts de parasites.
  • Vermifuge contre les vers administré depuis moins d’un mois pour les chiots et depuis moins de cinq mois pour les animaux adultes (pour les courts séjours). Vermification récente pour les longs séjours.
  • Madame Lavernhe se réserve le droit de mettre l’animal en chenil en cas de comportement  indésirable qui pourrait nuire à la sécurité des chiens, des humains, entraîner des problèmes de voisinage ou tout autre cas qui le nécessiterait.
  • Une chienne en chaleurs ne pourra être acceptée compte tenu du mode de garde proposé qu’après accord préalable de Madame Agnès Lavernhe avec une majoration de prix. Si la chienne se trouve en chaleurs pendant son séjour, Madame Lavernhe se réserve le droit de mettre l’animal en chenil si le nombre de mâles présents pendant la période le justifie.